Pas les élections, pas la guerre, pas les cochons truffiers

Pour discuter sereinement de l'actualité
Avatar de l’utilisateur
cdang
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3579
Inscription : jeu. avr. 30, 2015 10:23 am
Localisation : Le Havre

Re: Pas les élections, pas la guerre, pas les cochons truffiers

Message par cdang »

JPhMM a écrit : mar. août 09, 2022 4:07 pm Trouvé le diagramme suivant (source : https://www.statistiques.developpement- ... -la-france)
Intéressant mais il faudrait aussi intégrer le rendement final des différents produits. Parce que le but final du raffinage n'est pas d'avoir de l'essence juste pour le plaisir mais de faire tourner un groupe électrogène ou propulser une voiture avec cette essence ; or un moteur thermique a un rendement de 30 % environ (donc 70 % de perte).
--
Vous êtes mort
Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 8711
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Pas les élections, pas la guerre, pas les cochons truffiers

Message par Qui Revient de Loin »

cdang a écrit : mar. août 09, 2022 4:14 pm Le maïs, ça fait des années que ça me scandalise. Mais j'ai été intrigué par l'hydrologue Vazken Andreassian qui déclarait ceci : le maïs a un rendement de matière sèche par litre d'eau dépensé supérieur au blé. Le problème est qu'il pousse exclusivement en été, donc a besoin d'eau au moment où on en a le moins, là où le blé pousse sur une plus grande période et donc peut s'abreuver dès l'hivers. (Je n'ai pas de compétence ni d'avis sur la question.)

Source :

https://www.radiofrance.fr/franceinter/ ... 22-8194600

C'est vrai, et c’est même pire : il faut drainer la parcelle de maïs en hiver (quand ça peut recharger la nappe..., bousillant au passage les écosystèmes de milieux aquatiques & humides, posant des problèmes de pollution des eaux (car eau drainées... avec pesticides & engrais) et inondations ; irrigation en été 8)7

Quant à la production par masse sèche, prend-elle en compte les tiges et feuilles, beaucoup plus nombreuses que pour le blé ?
Dieu qui a failli y rester | Teams Panthéon & Bienvenue
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog
Avatar de l’utilisateur
rogre
RDieu
Messages : 5168
Inscription : jeu. déc. 06, 2007 12:53 pm
Localisation : Lyon 6è

Re: Pas les élections, pas la guerre, pas les cochons truffiers

Message par rogre »

Rosco a écrit : mar. août 09, 2022 2:17 pm Le maîs eest une abération en Europe, tout cela pour nourir le betail

Boh. 80% de la production agricole mondiale est destinée à nourrir le bétail. Comme au moyen-âge, en somme.
Lu sur Internet: "L'Eurovision dans son ensemble est très contestable sur le plan musical" !!!
Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 8711
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Pas les élections, pas la guerre, pas les cochons truffiers

Message par Qui Revient de Loin »

rogre a écrit : mar. août 09, 2022 9:30 pm
Rosco a écrit : mar. août 09, 2022 2:17 pm Le maîs eest une abération en Europe, tout cela pour nourir le betail

Boh. 80% de la production agricole mondiale est destinée à nourrir le bétail. Comme au moyen-âge, en somme.

Tu peux expliquer, par ce que cela m'étonne ?
A moins que tu ne raisonnes en surface avec le pâturage, dans ce cas la différence majeure est que l'herbe et les autres fourrages des pâturages, estives et landes ne sont pas consommable par les humains, tandis que le maïs est cultivé et consommable.
Dieu qui a failli y rester | Teams Panthéon & Bienvenue
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog
Avatar de l’utilisateur
rogre
RDieu
Messages : 5168
Inscription : jeu. déc. 06, 2007 12:53 pm
Localisation : Lyon 6è

Re: Pas les élections, pas la guerre, pas les cochons truffiers

Message par rogre »

Qui Revient de Loin a écrit : mar. août 09, 2022 10:36 pm
rogre a écrit : mar. août 09, 2022 9:30 pm
Rosco a écrit : mar. août 09, 2022 2:17 pm Le maîs eest une abération en Europe, tout cela pour nourir le betail

Boh. 80% de la production agricole mondiale est destinée à nourrir le bétail. Comme au moyen-âge, en somme.

Tu peux expliquer, par ce que cela m'étonne ?
A moins que tu ne raisonnes en surface avec le pâturage, dans ce cas la différence majeure est que l'herbe et les autres fourrages des pâturages, estives et landes ne sont pas consommable par les humains, tandis que le maïs est cultivé et consommable.
80%; 78%; 71%; 60% : bah, c'est un peu idem!

Pour préciser: "Entre le pâturage et le fourrage, 78 % des terres agricoles sont destinées à l’alimentation du bétail."

https://www.monde-diplomatique.fr/cartes/betail_terres

https://www.revue-alimentation-animale. ... le-betail/

https://www.greenpeace.org/belgium/fr/c ... -les-gens/

Bon, allez: 50%…

https://www.animal-cross.org/800-millio ... du-betail/
 
Lu sur Internet: "L'Eurovision dans son ensemble est très contestable sur le plan musical" !!!
Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 8711
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Pas les élections, pas la guerre, pas les cochons truffiers

Message par Qui Revient de Loin »

Ce qui m'étonnait, c'était la référence au moyen-âge.

Le ratio terres de pâturage/fourrage - bête est tout à fait normale, c'est le principe même de l'élevage : valoriser des terres peu productives (pour l'alimentation humaine directement) par des animaux, formidable machine à transformer l'herbe et les feuilles indigestes, voire les branchages, écorces, lichens et mousses en protéine de viande/lait/oeuf et en force musculaire. Et comme la source est pauvre, il en faut beaucoup.

Le problème dénoncé dans ces articles, c'est en fait l'alimentation occidentale trop carnée (y compris pour notre santé), voire les bio-carburants/biogaz.

La logique serait : manger moins de viande en occident et rouler moins, donc produire moins de maïs (qui se font sur des terres productives pour l'alimentation humaine directe) mais plus de nourriture végétale pour toute l'humanité.
Dieu qui a failli y rester | Teams Panthéon & Bienvenue
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog
Avatar de l’utilisateur
cdang
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3579
Inscription : jeu. avr. 30, 2015 10:23 am
Localisation : Le Havre

Re: Pas les élections, pas la guerre, pas les cochons truffiers

Message par cdang »

Et puis démécaniser l'agriculture.

Parce que le rendement par travailleur ou travailleuse est très inférieur à la main qu'avec un tracteur, c'est assez évident. Mais ce que montre par exemple la ferme du Bec Hellouin, c'est que le rendement à l'hectare est supérieur à la main qu'en mécanisé.

Mais pour ça, faudrait changer le mode d'évaluation de l'efficacité : actuellement le seul mode d'évaluation de l'efficacité est le coût en euros, qui prend en compte le salaire mais pas le chômage (si on démécanise, on réduit le chômage avec des impacts positifs en cascade), qui prend en compte le coût d'extraction du pétrole (pour le gasoil du tracteur) et du gaz (pour la fabrication des engrais) mais pas le coût des impacts écologiques (en France, pour 2022, on était à 4 000 000 000 d'EUR de dégâts climatiques avant la sécheresse et les incendies).

Et de manière générale, il y aurait plein d'avantages pour la société à réduire la productivité par travailleur ou travailleuse ; pour la société mais pas pour les patrons. Mais ça fait 150 ans qu'on enseigne le contraire aux décideurs et décideuses...
--
Vous êtes mort
Rosco
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5030
Inscription : dim. avr. 30, 2017 10:23 am

Re: Pas les élections, pas la guerre, pas les cochons truffiers

Message par Rosco »

En même tant, celà fait a fait 150 ans que l'on considère que les métiers physique c'est pas biennnn @trademark mechant
Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 8711
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Pas les élections, pas la guerre, pas les cochons truffiers

Message par Qui Revient de Loin »

La ferme du bec Hellouin est un cas limite, voire problématique (il y a des questionnement sur l'exploitation des stagiaires et bénévoles enthousiastes à l'idée de travailler dans ce lieu mythique de la permaculture qui rende l'activité viable économiquement).

Mais le principe d'une agriculture plus intensive en main d’œuvre et moins en produits chimiques (pesticides, engrais) notamment reste vrai. France Stratégie, une instance héritière du Commissariat au plan qui conseille le premier ministre, recommandait cette approche en 2019, avec pour argument outre la transition écologique un impact positif pour lutter contre les déserts agricoles (déserts médicaux, d'emploi, de services, etc.) : plus de travailleurs à la campagne = plus de consommateurs = plus de commerces = plus de services = plus de médecins = plus de rentrées fiscales = plus d'infrastructure mieux rentabilisées.

Il n'a bien évidement pas été suivi.
Dieu qui a failli y rester | Teams Panthéon & Bienvenue
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog
Avatar de l’utilisateur
cdang
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3579
Inscription : jeu. avr. 30, 2015 10:23 am
Localisation : Le Havre

Re: Pas les élections, pas la guerre, pas les cochons truffiers

Message par cdang »

Rosco a écrit : mer. août 10, 2022 10:23 am En même tant, celà fait a fait 150 ans que l'on considère que les métiers physique c'est pas biennnn @trademark mechant
Après, reconnaissons quand même le bénéfice de la pelleteuse et du broyeur mécanique vis-à-vis des TMS. Bon, j'dis ça mais je ne crois pas qu'il y ait eu une évaluation des TMS chez les bagnards. Sinon, pour éviter les TMS on peut aussi varier les activités et ne pas manier la masse ou la pioche 7h/j 5j/7.
--
Vous êtes mort
Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 5307
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: Pas les élections, pas la guerre, pas les cochons truffie

Message par Humphrey B »

JPhMM a écrit : mar. août 09, 2022 4:07 pm
Killing Joke a écrit : mar. août 09, 2022 2:23 pm
le Zakhan Noir a écrit : mar. août 09, 2022 10:28 am Tous les gestes sur l'eau sont bons à prendre, mais j'ai entendu un truc à C dan l'air qui m'a fait hurler: 

20% de l'eau acheminée en canalisations est perdue à cause de fuites diverses!  20%!!!!   Dans un contexte d'abondance, tu peux t'en foutre (encore que il y a un coût), mais dans notre vie présente et future qui s'annonce de plus en plus sèche, ça va vite devenir criminel ça...

J'ai entendu lors d'une conférence (à la base sur le nucléaire) que en moyenne 80% de l'énergie produite (toute forme d'énergie confondue : pétrole, électricité, etc. - en moyennant au final) était perdue entre sa production (par exemple, une centrale nucléaire ou un puits de pétrole) et l'acheminement chez le particulier.

Pertes diverses, transformations, incidents, fraudes, vols, fuite du réseau (certes minimes en %age pour l'électricité, effet joule), etc.

Le chiffre m'avait vraiment marqué, mais je ne le retrouve pas en ligne ainsi synthétisé (quelques articles ont l'air par ex. de parler de 10% de pertes pour la partie "électrique").

Mais çà laisse également songeur ...
Trouvé le diagramme suivant (source : https://www.statistiques.developpement- ... -la-france) (Notons, pour l'électricité : 1308 TWh produits, et 853 TWh en pertes et usages internes, soit environ 65% des TWh produits) :

Image
Attention à ne pas lire ce diagramme de travers en confondant énergie primaire (la ressource utilisée) et énergie finale (celle qui est utilisée par le consommateur). Les 1072 TWh d’énergie primaire « production nucléaire » ne sont pas de l’électricité, mais de la chaleur. Cette chaleur est ensuite convertie en électricité par des machines thermodynamiques dont le rendement est de l’ordre de 30%, ce qui conduit aux «pertes » que vous voyez. Ce ne sont donc pas des pertes sur le réseau électrique, qui est très efficace. La phrase comme quoi 80% de d’énergie produite part en pertes me semble donc être un raccourci un peu fallacieux destiner à fabriquer une formule choc.
(reponse un peu lapidaire, désolé, je suis sur tablette)
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper
Rosco
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5030
Inscription : dim. avr. 30, 2017 10:23 am

Re: Pas les élections, pas la guerre, pas les cochons truffiers

Message par Rosco »

Premiere accusation de meurtre avec complicité pour une ado qui a avorté grace à l aide de sa mère.
La police a fait saisir leurs echange sur Facebook, pour prouver le "crime".
Facebook a repondu avoir respecté et un mandat et ne pas savoir sur quoi portait l'enquete...
:help
Je pense que les USA ont du soucis à se faire, merci le RGPD
Avatar de l’utilisateur
griffesapin
Ascendant
Messages : 1656
Inscription : lun. juil. 03, 2017 11:21 am
Localisation : MONTIGNY-LES-METZ

Re: Pas les élections, pas la guerre, pas les cochons truffie

Message par griffesapin »

Humphrey B a écrit : mer. août 10, 2022 6:34 pm
JPhMM a écrit : mar. août 09, 2022 4:07 pm
Killing Joke a écrit : mar. août 09, 2022 2:23 pm

J'ai entendu lors d'une conférence (à la base sur le nucléaire) que en moyenne 80% de l'énergie produite (toute forme d'énergie confondue : pétrole, électricité, etc. - en moyennant au final) était perdue entre sa production (par exemple, une centrale nucléaire ou un puits de pétrole) et l'acheminement chez le particulier.

Pertes diverses, transformations, incidents, fraudes, vols, fuite du réseau (certes minimes en %age pour l'électricité, effet joule), etc.

Le chiffre m'avait vraiment marqué, mais je ne le retrouve pas en ligne ainsi synthétisé (quelques articles ont l'air par ex. de parler de 10% de pertes pour la partie "électrique").

Mais çà laisse également songeur ...
Trouvé le diagramme suivant (source : https://www.statistiques.developpement- ... -la-france) (Notons, pour l'électricité : 1308 TWh produits, et 853 TWh en pertes et usages internes, soit environ 65% des TWh produits) :

Image
Attention à ne pas lire ce diagramme de travers en confondant énergie primaire (la ressource utilisée) et énergie finale (celle qui est utilisée par le consommateur). Les 1072 TWh d’énergie primaire « production nucléaire » ne sont pas de l’électricité, mais de la chaleur. Cette chaleur est ensuite convertie en électricité par des machines thermodynamiques dont le rendement est de l’ordre de 30%, ce qui conduit aux «pertes » que vous voyez. Ce ne sont donc pas des pertes sur le réseau électrique, qui est très efficace. La phrase comme quoi 80% de d’énergie produite part en pertes me semble donc être un raccourci un peu fallacieux destiner à fabriquer une formule choc.
(reponse un peu lapidaire, désolé, je suis sur tablette)
sans vouloir remettre en cause l'info, il me semble bien qu'en statistique, produire un diagramme "en données non corrigées des variations climatiques" cela revient quand même à éluder le facteur saison/climat, c'est un peu comme présenter un tableau des ventes de parapluies et de lunettes de soleil sans prendre en compte le facteur pluie et le facteur soleil ^^
 
la différence entre un adulte et un enfant, c'est la taille et le budget du jouet
Avatar de l’utilisateur
BlackJack
Dieu du mec qu'on sait pas qui c'est
Messages : 7376
Inscription : lun. mai 30, 2005 2:30 pm
Localisation : A consommer avec modération

Re: Pas les élections, pas la guerre, pas les cochons truffiers

Message par BlackJack »

https://www.bfmtv.com/sante/apres-un-ca ... 00247.html

Bon après la variole du singe, voilà une autre pathologie infectieuse a réviser ( je vais prendre de l'avance en révisant la diphtérie on sait jamais)
Avatar de l’utilisateur
Deimoss
Dieu des spaces marines
Messages : 7166
Inscription : mar. sept. 18, 2007 9:27 am

Re: Pas les élections, pas la guerre, pas les cochons truffiers

Message par Deimoss »

Ah mais attends, on l'a repérée aussi dans les eaux usées de certains quartiers de Londres...
Ah, quelle belle époque décidément!
La mort, c'est quand t'as plus de pièces de rechange.
Verrouillé